Suivre son instinct…

par | Sur mon Chemin...

  • Facebook
  • Pinterest
coloriage-adulte
  • Facebook
  • Pinterest

J’aime suivre mon intuition, c’est la seule capable de bien me conseiller. Parfois, je trouve étrange de l’écouter tant ce qu’elle me dicte paraît absurde. Mais si j’ose suivre ce sixième sens invisible, aussi ubuesque soit-il, j’en sors toujours gagnante.

Avant, je n’écoutais mon instinct qu’en de rares occasions et uniquement après que mon mental ait validé la plupart des idées reçues. Je loupais souvent de bonnes opportunités, juste par peur de risquer quelque chose de nouveau, de sortir de ma solitude, de ne pas savoir où je mettais les pieds, ou simplement parce que l’idée semblait ridicule. Par peur d’oser. Par peur de l’inutile.

Il y a peu, j’ai volontairement décidé de mettre de côté mon mental et de suivre mon instinct sans plus me poser de questions.

Qu’importe ce qui arrive, qu’importe le domaine, je suis mon intuition !

Ce fut un réel lâcher prise.

Ce ne fut pas sans mal, car comme à son habitude, le mental revenait parfois me titiller avec son fidèle ami, le doute…

Mais j’ai tenu bon !

J’ai accepté toutes les sorties que l’on me proposait, même quand l’envie d’être terrée dans ma grotte se faisait tenace. En refusant, j’aurais loupé l’opportunité de faire de magnifiques photos, de beaux articles et je me serais privée sans le savoir, de bons moments.

J’ai énormément écrit… Ce n’est pas nouveau, sauf qu’aujourd’hui, je n’écris que sur les sujets que mon intuition me propose, cela me permet d’être plus productive et efficace en terme de message à transmettre. Aucun de mes billets n’est vain, ils sont tous porteurs d’un message fort, même quand je vous parle de moi. Car l’idée n’est pas de vous raconter ma vie, ni de m’exposer, mais juste de vous inspirer, à travers mes propres expériences, l’énergie nécessaire à votre propre Réalisation.

J’ai aussi accepté, selon son souhait, de mettre mon enfant à l’équitation. C’est un sport qui coûte cher, j’avais peur de ne pas pouvoir assurer les frais d’inscription à l’année, sans compter que je ne suis pas très rassurée en présence de ces animaux. J’ai retardé l’inscription jusqu’à ce qu’enfin, je laisse mon intuition me guider. J’ai reçu des solutions, des aides et surtout, la confiance. Je me réapproprie doucement un lien brisé avec les chevaux depuis l’enfance. Je reprends confiance en moi pour les approcher, les nettoyer, les seller, etc. C’est une belle opportunité de guérison qui m’ait offerte, et voir ma fille si heureuse me donne des ailes.

Dans un autre domaine, là encore, mon intuition a fait des merveilles ! Ne sachant comment faire évoluer efficacement mon blog, je stagnais désespérément. Mon instinct me dictait bien quelques idées à mettre en place, mais peu convaincue par ces dernières, je n’agissais pas. Quand enfin j’ai décidé de mettre mes doutes de côté et de me lancer, j’ai gagné une cinquantaine d’abonnés en quinze jours seulement !

Je me suis également mise au coloriage. Je m’ennuyais un brin, j’ai vu les crayons de ma fille, j’ai entendu ma voix intérieure me souffler l’envie… Et me suis mise à colorier sous les yeux médusés de ma belle-famille.

Cela fait énormément rire mon mari qui y voit là une sorte de régression, mais me concernant, je n’y vois que des avantages… Et il s’est rapidement rendu compte que ce geste enfantin est moins bête qu’il n’y paraît : cela me permet d’avoir une activité commune avec ma fille qui adore quand je m’amuse avec elle, c’est une forme de méditation créative relaxante (je ne pense plus à rien, je suis concentrée sur le moment présent) et cela me permet d’extérioriser mon humeur par le biais des couleurs. Le résultat est vraiment très beau visuellement et intérieurement. Qu’importe le quand dira t-on !

Je fais tout sur un coup de tête, le dernier en date étant un petit montage vidéo (ma chaîne Youtube). Je ne savais pas pourquoi cette idée m’était venue à l’esprit. N’y connaissant rien, il m’a été difficile de le créer et je me suis réellement demandée si j’avais bien fait d’écouter mon instinct… Et puis une fois la vidéo postée, j’ai reçu deux beaux messages de remerciement. Cette vidéo avait trouvé son chemin vers le cœur de gens qui cherchaient une réponse, une inspiration, un apaisement.

Cette dernière anecdote m’a fait comprendre que oui, tout a une raison et que si nous-même ignorons le but de certaines de nos actions, notre Cœur, lui, Sait. Et c’est bien là tout ce qui importe.

Bref, ce mois de septembre fut immensément créatif… Et j’ai certainement oublié nombre d’anecdotes inspirantes qui ont ponctué ces dernières semaines !

Le bilan de ce lâcher prise intuitif est vraiment au-delà de ce que j’aurais pu imaginer.

Mais le plus étonnant, c’est que ma créativité et mon inspiration se sont extraordinairement décuplés. Tout m’inspire, et je m’aperçois que j’arrive à transmettre cette créativité aux autres, à ma fille notamment, ce qui me rend très heureuse. En me voyant faire, elle aussi s’amuse à être plus inventive dans tout ce qu’elle entreprend : en dessinant de nouvelles choses, en faisant semblant d’écrire des histoires, en inventant des jeux, en bricolant et bidouillant des tas de trucs rigolos, etc.

Je médite également beaucoup plus. Je le faisais déjà régulièrement, mais à une heure donnée. Aujourd’hui, je le fais quand je le sens. J’en ai besoin chaque jour mais je m’accorde le temps de le faire quand j’en ai besoin et non plus à une heure fixe de la journée.

Ma voix intérieure se fait beaucoup plus présente. J’apprends à être plus attentive et réactive. Avant, les idées me traversaient sans que je m’y attarde. Aujourd’hui, c’est « action-réaction » !

Pour vous donner un rapide aperçu, l’idée du montage vidéo a fusé dans ma tête alors que je rangeais mon appartement. En d’autres circonstances, j’aurais continué mon ménage et l’idée se serait évaporée aussi vite qu’elle était venue. Pas cette fois ! J’ai tout laissé en plan et je suis allée me mettre au travail sur l’ordinateur, délaissant tout mon programme de la journée.

En recevant les messages de remerciement, j’ai su que j’avais bien fait de m’écouter. Et si je ne l’avais pas fait ? Peut-être que ces personnes n’auraient pas trouvé, au moment où elles en avaient besoin, le petit signe d’encouragement approprié.

Bref, écoutez votre intuition, elle n’est rien d’autre que votre Âme qui de temps en temps, arrive à se frayer un passage jusqu’à vous, à traverser le barrage de vos doutes, de vos peurs et de votre mental, pour vous insuffler une idée qui, même si elle vous paraît saugrenue sur l’instant, a une bonne raison d’exister.

Alors faites-vous ce cadeau : suivez votre petite voie intérieure, apprenez à l’Écouter.

  • Facebook
  • Pinterest
  • Facebook
  • Pinterest

Écrivain spirituelle et Conteuse de l’Âme

Par l’écriture inspirée, je me mets au service de votre Lumière pour que vous puissiez à votre tour, rayonner !

Copie non autorisée ;)

Pin It on Pinterest