Énergies de Mai 2020

par | Les énergies

Les énergies de ce mois de mai 2020 nous invitent à nous diriger vers l’essentiel. Autant dans le domaine matériel que spirituel, tangible qu’éthérique…
C’est un peu la continuité des semaines passées, à ceci près qu’ici, on se sentira peut-être un peu plus bousculé… Comme un réveil brutal pour ceux qui n’étaient pas prêts. Comme si la réalité nous rattrapait et qu’on devait maintenant apprendre, sur le tas, à se faire confiance, à repenser sa vie, ses objectifs. À faire, de ce qui nous est donné, quelque chose de positif, quand bien même on l’accueille de façon paniquée, quand bien même on se sentirait soudainement dépossédé d’un pilier…
Ce pilier, c’est souvent une illusion bien ancrée, celle de la sécurité financière, affective, etc.
Durant cette période, la vie détricote tout ce que l’on pensait acquis à jamais pour nous montrer une autre voie, une autre issue, plus juste et cohérente avec qui nous Sommes en réalité.

Cela peut être difficile à comprendre, à accepter, car cela met certaines personnes dans des situations compliquées. Mais on ne peut craindre un effondrement de la réalité, sans que ce dernier engendre des dommages desquels il va falloir apprendre et s’ajuster.

Cet effondrement tel que vous le vivez, n’est pas un mal en soi, il Est, tout simplement. Et c’est à partir de lui que vous devez vous recréer, entièrement…

Demandez-vous ce qui est le plus important à votre bien-être, profondément. Par-delà les couches de votre conscient, par-delà les leurres de votre inconscient… Quelle peur, blessure ou souffrance la plus enracinée vient déterrer cette période ?

Par exemple, une rupture va confronter quelqu’un à sa peur d’être autonome ou de vivre avec lui-même s’il ne s’accepte pas. Peut-être qu’à la place de mettre un mouchoir sur cette peur (qui n’est qu’un symptôme de quelque chose de plus profond), peut-être faudrait-il enfin se pencher sur la source de cette dernière afin de la transcender…
Quelqu’un qui perd son travail ou une partie de son salaire pourra (peut-être) être confronté à sa peur de manquer, à l’insécurité permanente qu’elle pouvait même ressentir en période d’abondance, etc. En ce cas, il faudra également se pencher sur la question et se donner enfin la chance de se reconnecter à qui l’on Est, au-delà de tout ce qui nous servait à le masquer (en général, la superficialité).

Je ne m’exclue pas dans cette guidance, je tiens à le souligner, car je sais qu’il est facile de dire les choses, mais qu’il en est une autre de les éprouver. Je suis moi-même confrontée à mes propres chimères, et comme tout un chacun, j’essaye d’y faire face du mieux que je peux. Je montre simplement là quelques pistes, mais il en existe bien d’autres et chacun devra se Voir, se Regarder, avec une grande honnêteté…

En tous les cas, les énergies de ce mois de mai 2020 nous demandent de revenir à l’Essentiel, de nous tourner vers nos besoins primordiaux et non superficiels. Et j’entends là, autant les besoins primaires matériels (la nourriture et un toit), immatériels (l’amour de ses proches, la santé), et spirituels (se reconnecter à soi, à son intuition et à ce qui  nous anime au plus profond, reconnaître et partager ses valeurs et talents).
Le reste n’étant, au final, que du superflu. Superflu que nous avons le droit d’expérimenter avec joie du moment que nous sommes dans notre Vérité, mais superflu qui s’écroule s’il ne fait que combler et cacher nos blessures les plus profondes. Comprenez-vous cela ?

Pour autant, cette énergie de mai est très positive et bénéfique, car si l’on décide de ne pas céder à la peur, on ne fait que renforcer les liens d’amour autour de nous, on se serre les coudes, on se relie aux autres et à soi-même. On remet notre vie en perspective et on se demande qu’est-ce qui semble incohérent pour se donner une chance de se mettre au diapason de notre Cœur, de façon plus juste, même si cela nous demande de déconstruire certaines choses…

On se réapproprie notre Essentiel, c’est-à-dire qu’on se réapproprie qui nous Sommes, et non, ce que nous voulons paraître. On est plus à l’écoute de notre intuition, de notre Cœur. On retrouve notre pouvoir intérieur, notre puissance.
En ce sens, c’est une période où malgré la fragilité de nos situations, nous sommes protégés et encouragés dans cette démarche de réappropriation de soi. On prend conscience de ce qui est important et, au final, de ce qui ne l’est pas.
Tout vibre de façon plus juste et authentique, du moment qu’on se laisse porter par ces énergies.
Partez à la conquête de votre propre individualité, tout en profitant de la protection et de l’amour des gens qui vous entourent. Et découvrez votre bon-sens, votre sagesse, l’esprit intelligent qui vous anime. Accédez à votre part sauvage, souple et intuitive, plutôt que vous laisser continuellement leurrer par votre part superficielle, masquée et rigide qui vous étouffe.

  • Facebook
  • Pinterest

1ère quinzaine

 

Cette période illustre à merveille les propos au-dessus. Effectivement, au tout début du mois, il peut y avoir une certaine nostalgie de ce qui a été, une profonde prise de conscience sur les changements qui se profilent. Pour autant, il règne un certain calme, un certain endormissement, comme si nous étions encore dans une bulle et que celle-ci s’apprêtait à exploser, tout simplement.
On voit les choses à travers elle, de l’autre côté de cette paroi fragile se trouve quelque chose de nouveau, qui nous confronte à nos peurs et nos manques, mais nous ne sommes pas encore projetés complètement dedans. Et c’est une bonne chose, cela nous permet simplement d’apprendre à faire le deuil de ce qui n’est plus pour se préparer à ce qui sera. Mes paroles se veulent encourageantes et bienveillantes, positives, car ce qui sera, dépend simplement de nos choix présents, de l’énergie que nous mettons (intérieure et extérieure) à nous réaliser, à nous accomplir de façon à guider notre vie sur des chemins cohérents, et non plus à nous perdre ou à tourner en rond.

Beaucoup d’émotions en ce début de mois, des larmes, purification… Il se peut que certaines personnes refassent surface dans votre vie.

C’est aussi une période où quelque chose de profond peut remonter, lié à l’enfance, une peur, une souffrance qui a pu conditionner toute votre existence… Laissez-la partir.
Cela ne se fait pas en un claquement de doigts, j’entends simplement par là, qu’il est temps pour vous de l’accueillir pour mieux la libérer. Faites appel à un professionnel de la santé, prenez les choses en mains pour vous libérer, un thérapeute, une oreille à l’écoute, bref, apaisez concrètement cette partie souffrante plutôt que rajouter du sel sur la plaie en voulant l’ignorer…
Si ce qui a été ne marche plus, alors il n’est plus temps de recommencer, mais de trouver une autre façon de fonctionner.

Et justement, juste avant la mi-mai, la prise de conscience qu’une autre voie est possible, se fait. Quand la vie sème obstacles et embûches, ce n’est pas pour s’amuser de vous voir trébucher, c’est simplement qu’elle met en exergue les incohérences et tout ce qui va à l’encontre de votre nature profonde.

Autant de messages qui vous indiquent qu’il est temps de repenser votre vie, sur un plan secondaire ou premier, dans un domaine particulier ou de façon générale. Cela dépend de chaque personne et du travail intérieur qu’il aura fourni. Le cap sera forcément plus difficile pour ceux qui sont toujours restés sourds à qui ils Sont, par peur de révéler des peurs, des souffrances et autres chimères intérieures… Par peur de s’y confronter. Et s’illusionnant en construisant une vie basée sur des mensonges à eux-mêmes…

Gardez donc courage, il n’est jamais trop tard pour éviter le naufrage et reconquérir qui l’on Est, pour apaiser ce qui doit et retrouver une harmonie pérenne à l’intérieur de soi.

Des changements, ici, s’imposent, et ces derniers, malgré le fait qu’ils vous projettent dans une zone inconfortable, vous remettront sur la bonne voie. À condition, bien sûr, d’oser faire ce pas…

2ème quinzaine

 

Après la prise de conscience, vient ici, l’heure du bilan. Un temps de pause et de réflexion, pour voir les choses autrement, pour envisager de nouvelles possibilités et s’organiser.
C’est une période positive, avec une énergie assez enjouée. Il y a un sentiment de fierté, de puissance. On se sent à nouveau ancré.
Cela est dû au fait que vous avez pris conscience de l’essentiel. Que vous comprenez l’importance de se reconnecter à soi pour entamer quelque chose de nouveau et plus vibrant.

Cela ne veut pas dire que vous en reniez les difficultés, mais que vous vous sentez plus à même de les dépasser.

C’est une sorte de réveil intérieur… La torpeur des semaines précédentes et en train de s’estomper, pour faire place à plus de détermination et de clarté.
Vous avez su profiter des messages divins que la vie vous a apporté, et cela vous fait positivement vibrer.
Savourez ce moment car il sera bientôt l’heure de retrousser vos manches !

Et entourez-vous de personnes positives qui vous aident à vous élever, plutôt que de personnes qui vous projettent encore plus de peur et de négativité. Ce conseil est important, car l’influence des autres peut fortement corrompre votre cœur vaillant…

Quelque chose de nouveau va entrer dans votre vie, et dans cette optique, vous savez que le changement fait partie de l’évolution, tant au niveau de l’humanité, que de votre propre intériorité. Alors vivez-le avec Lumière !

Cela engendre une vraie agitation intérieure et extérieure en fin de mois. Beaucoup de choses à faire, à mettre en place. Il n’est plus l’heure d’observer et de prendre conscience, mais d’agir !
Ne vous laissez pas happer par la procrastination, ce que vous pouvez faire aujourd’hui, faites-le maintenant !
C’est comme si tout se remettait soudainement en activité (j’imagine qu’il y a là, l’évocation du déconfinement en parallèle de sa propre intériorité), avec une certaine impatience à réaliser ce qui doit être fait et qui a, dès lors, trop attendu.

Les énergies de cette fin de mois de mai 2020 entraine un sursaut d’enthousiasme, de détermination, de vaillance incontestable !
Au besoin, demandez conseil auprès de personnes de confiance et qui ont de l’expérience, ou bien, pourquoi pas, auprès d’un thérapeute ou d’une guidance par un Conte Inspiré, vous avez la possibilité d’être aidés, entourés, acceptez ces mains tendues, il n’est plus temps d’agir de façon solitaire et renfermée, mais de s’ouvrir à l’autre pour mieux avancer.

Il y  a aussi une tendance à revoir sa manière de consommer, de faire les choses de façon plus saine et positive pour vous et les gens que vous aimez… Se reconnecter à la nature, à l’air pur, plutôt que vouloir s’enfermer dans des pièces obscures avec des écrans de virtualité.

Je vous l’ai dit, il est venu le temps de se réveiller !

Conclusion

 

Les énergies de ce mois de mai 2020, vous l’aurez sans doute compris, vous invitent à accueillir ce qui est. Nous sommes exposés à notre propre vulnérabilité, et on nous invite, ici, à faire le deuil du passé pour se concentrer aux transformations à venir.

En ce sens, il y a une crainte à apprivoiser et à comprendre, afin de pouvoir se laisser porter par cette mutation de notre existence en toute confiance et sérénité. Pour en être l’acteur, le créateur, et non pas la subir en s’accrochant à ce qui a été.

Dans cette optique, la mélancolie de ce début de mois fera peu à peu la place à une énergie plus stimulante et dynamique, on entreprendra, on agira !

Je le répète, quelque chose de nouveau prend place dans nos vies, et durant ce mois, notre situation bouge, les choses se bousculent, il sera temps de prendre des résolutions pour notre évolution personnelle.

Le chemin pourra paraître douloureux pour beaucoup d’entre nous, mais il est nécessaire si l’on veut accéder à un réalignement profond de qui nous Sommes. Si nous voulons construire nos vies sur un meilleur équilibre et non plus sur des mensonges, des masques, des illusions trop étouffantes…

Les choses essentielles de votre vie se trouvent dans toutes les choses positives qui ont émergé durant ces dernières semaines. Grâce à elle, trouvez le fil rouge de la direction que vous souhaitez donner à votre existence, comme approfondir votre lien avec les gens que vous aimez, plutôt que gagner plus d’argent pour pouvoir les combler. Vous occuper plus de vous, plutôt que vous sacrifier sur l’autel de la société. Apprendre à devenir autonome et à vous faire confiance, plutôt que toujours compter sur les autres.
Les exemples sont nombreux, et chacun trouvera de quoi alimenter sa propre coupe.

En d’autres termes, ce mois de mai vous demande de garder l’esprit clair afin de garder une certaine maîtrise sur les imprévus et les changements qui vont surgir.

Faites-vous confiance. Cultivez votre puissance ! Mes accompagnements et outils inspirés sont là pour vous y aider, ou toute autre aide dont vous estimez avoir plus besoin. N’ayez pas peur de demander de l’aide (je le répète : ami, thérapeute, professionnel de santé, etc.), et de prier, avec gratitude et sincérité, car toujours, vous êtes entourés. Seule la peur nous coupe de notre lumineuse voix intérieure… Et c’est elle qui dans l’absolu, reste la plus à même de nous guider.

  • Facebook
  • Pinterest
accumsan libero mattis tempus eget ut dapibus

Pin It on Pinterest