Ce mois d’été est un portail, une ouverture, une élévation… Un passage intérieur, un changement de conscience, parfois volontaire, parfois, non, mais qui vous emmène subtilement vers plus d’Amour et de Lumière, vers plus de cohérence, vers des sentiments plus sincères…

Il y a, pour pas mal d’entre vous, la fin d’un évènement qui fut trop long voire traumatisant, d’une situation qui prend fin après vous avoir profondément interrogés et bousculés dans vos projets, dans vos idées, dans vos pensées, une remise en question de vos principes, de vos valeurs, de tout ce qui vous tenez à cœur… Ici s’achèvent des choses avec douceur. Vous arrivez à la porte d’un tout nouveau labeur.

2019 a vu l’effondrement de pas mal de vos décisions, la survenue brutale ou non de nouvelles directions… La première partie de l’année fut assez éprouvante, en vérité, mais avec le solstice d’été, c’est un tout nouveau chapitre qui renait, et durant cette période estivale vous allez pouvoir vous reposer, vous remettre en douceur de toutes ces difficultés.
Cela ne veut pas dire pour autant qu’il va falloir bailler aux corneilles, mais simplement trouver un équilibre satisfaisant entre reconstruction, repos et ressourcement… C’est la base pour élever au Firmament, une réalité qui ressemblera à ce que votre Cœur à longtemps rêvé.

Soyez confiants, c’est, ici, un beau portail d’évolution…

🌷 1ère quinzaine :

Un début de mois qui appelle au farniente, à la langueur et la paresse. C’est une bonne chose de prendre soin de soi, de s’accorder des repos dont le corps a besoin pour se régénérer, pour fortifier l’esprit et apaiser vos soucis, mais il est sain de ne point trop s’immobiliser pour ne pas basculer dans la rigidité, dans la stagnation que l’on croit prompte à nous reposer mais qui, au final, ne fait que nous frustrer…
La paresse doit être maîtrisée. Ce n’est pas à elle de vous dominer. C’est à vous de l’apprivoiser, qu’elle devienne votre alliée lorsque votre être a besoin de se ressourcer, et non une ennemie qui, à trop être présente, vous empêche d’avancer et saborde tous vos projets…
Aussi confortables que vous soyez en cet instant, n’oubliez pas que votre voyage ne s’arrête jamais… Ôtez ces pantoufles inconscientes que vous vous êtes imposés, ne dormez pas sur vos lauriers, et osez explorer de nouvelles voies, voir plus grand, oser !
Ne soyez pas satisfaits au point de ne plus vouloir bouger, continuez le voyage, avec lenteur si vous voulez, mais faites un pas, puis un autre, ne restez pas échoués, il y a tant à faire et à s’amuser…

Cette première quinzaine est un véritable tournant, peut-être que vous le sentez, en dedans…
Je reprends une image que j’ai, ces derniers temps, plusieurs fois donné, celle d’un accouchement…
Il faut un long temps de maturation pour que l’enfant devienne ce qu’il est, de cellule à bébé… Neuf mois où tout peut arriver, le merveilleux en priorité. C’est ce qu’il se passe en ce moment, il y a, en cette première quinzaine de juillet, la fin d’une maturation, arrive le grand moment, celui où, après bien des péripéties et des difficultés, arrive le temps de l’accouchement, du dévoilement. Cela peut-être épuisant, mais pour autant, vous ne pouvez vous contenter d’attendre et de laisser passer. Comment une mère pourrait-elle accoucher, si elle ne participe pas activement à la naissance de son enfant ?
Alors en cette première moitié de mois, il se pourrait, effectivement, que vous soyez fatigués, que vous ressentiez un épuisement physique et moral… Ce ne sont que les dernières contractions qui sont sur le point d’arriver. Faites confiance, relâchez, respirez, prenez repos, puis avancez. Gardez cet équilibre, il est parfait !
En cette période, permettez-vous de ne point vouloir tout contrôler. Laissez simplement la vie œuvrer tout en étant conscients et vigilants. Mais cessez de vous enfermer dans des routines limitantes et sécurisantes, de vous agripper à des choses qui vous éloignent de toute spontanéité et authenticité, mais aussi, vulnérabilité.
Soyez vivants, libres et heureux, il suffit de si peu… Laissez-vous, durant cet été, un peu d’espace pour respirer, pour redevenir conscient de la tâche qui vous est dévolue, celle d’évoluer intérieurement, de revenir en vos cœurs, de devenir plus Conscients.

Cela est répété, voire rabâché, mais combien comprennent vraiment ? Combien l’intègrent et l’appliquent communément ?

Vous allez y arriver… Mais croyez. Croyez un tant soit peu en vous et en vos capacités.
Faites, s’il vous plaît.

🌷 2ème quinzaine :

On y est presque… Quelle merveilleuse image que celle de cet accouchement intérieur, se sentir Vivant. Elle n’a jamais été aussi forte qu’en ce moment pour démontrer combien ce mois est un tremplin en avant, une transition, une transformation dans laquelle les contractions et les moments de ressourcement marchent à l’unisson. Un mouvement intérieur si long, si vibrant, si impactant mais si bon.
Cette seconde période vous demande d’enfin lâcher. Vous êtes ballotés entre deux choix, une décision. Entre le hier et le maintenant. Ne vous infligez pas le manque de clarté, fuyez la panique, et lâchez prise sur ce qui a été. Vous avez dès à présent besoin de vous recentrer, de regarder la situation avec les yeux du Cœur, et non ceux de la peur.

Vous êtes Vivants, vous avez la chance, à chaque instant, d’émettre une respiration. Alors relâchez la pression, vous êtes, dans l’ici et maintenant, en toute sécurité. Voyez la paix qui peut émerger quand vous arrivez à vous recentrer, voyez la clarté qui tend à dégager et purifier tout ce qui a été.

Soyez pleinement Conscients, ici, en cet instant. Dans le présent.

C’est par cet état de relâchement intérieur, en vous décrispant et en acceptant que même en marchant, vous ne pouvez contrôler tout ce qui se présentera, toute cette nouveauté, cette beauté et parfois aussi, les difficultés, que vous parviendrez, fin juillet, à une véritable percée, une envolée vers votre propre succès.
Vous savez qu’il y a des choses à transformer, vous cessez de vous cacher, vous assumez, vous osez, vous vous élevez.
Changement de conscience, c’est le Cœur qui s’exprime et qui explose sa Lumière. Il déconditionne, déconstruit et soumet tout ce que jusqu’à présent,vous éloignez de la paix.

C’est ici, encore un grand pas de fait, un moment à célébrer et à fêter.
Cela ne va pas durer, car tout passe, tout change, et cette période va faire place à un nouveau chemin, à un début puis une fin. Car ainsi va la vie, dans son cycle infini, mais chaque recommencement est un nouveau firmament, plus lumineux et plus vibrant que le précédent. Alors allez-y. Jetez-vous-y à corps perdu, car ainsi va la vie. Qui vous fait sentir si petits, puis qui vous montre combien vous êtes Grands, en dedans…

🌷 Conclusion :

Quel fantastique mois de juillet… Vous avez eu si longtemps le sentiment d’être perdus, peut-être même ressentez-vous encore ce manque de clarté. Mais soyez rassurés… Le moment de l’accouchement approche, fin juillet pour certains, d’autres sont encore un peu en retard sur leur destin et devront attendre un peu après. Et il n’y a point à en faire un chagrin…
C’est ici, un bon moment pour se rappeler tous vos pas de faits, toute cette précieuse avancée qui fut parfois difficile, éprouvante mais qui vous a mené à l’endroit parfait, même si vous en doutez.
Vous avez retrouvé, en chemin, des pièces importantes de votre destin, des pièces de puzzle qui, une fois rassemblées, vous permettront d’intégrer un nouveau chemin… Un nouveau destin. Ce mot est répétitif, mais il n’est qu’un leitmotiv pour vous rappeler le but de ce mois de juillet. Vous amener à expérimenter une renaissance maîtrisée. J’entends par là, décider consciemment de ce que vous voulez, ne pas vous reposer sur vos acquis et vos lauriers, mais décider avec le Cœur, l’intuition, avec ce qui vous fait vibrer profondément.
N’hésitez pas à vous dévoiler, à vous reposer sans glisser dans l’immobilité, à vous détendre et à accepter, à oser faire une percée par votre propre Lumière, par votre propre Vérité.

C’est un peu abstrait, beaucoup devront saisir les subtilités ici évoquées. Mais retenez simplement qu’en ce mois de juillet, il va y avoir pour chacun, une belle évolution, en dedans. Elle n’a pas à être explosive, intensive, magistrale ou phénoménale, juste positive. Une marche vers d’autres possibles.

Et pour vous y préparer, commandez votre Conte Inspiré, ou bien faites l’expérience, en douceur, bienveillance et sécurité, d’une douce reconnexion à vous-même… Osez !

Laisser un commentaire