Chêne de Kernéant

Je suis partie pour le premier anniversaire de mes consultations. Il y a un an, après des années de travail intérieur, mon besoin d’aider, de partager, d’instruire mais aussi, d’apprendre, faisait partie intégrante de ma vie. Ma voie est celle de l’écriture et de la spiritualité, du bien-être, de l’épanouissement, et c’est en avril 2015 que j’ai lâché mes dernières peurs pour enfin oser me mettre à mon compte.

Depuis, une année est passée… Elle fut si courte et à la fois, si riche de découvertes… J’ai intégré le AK Show, j’ai sorti mon livre, j’ai appris beaucoup à travers les consultations que je donne et le bilan s’avère positif. Je me suis dépassée, et j’ai longuement économisé pour m’offrir un voyage vers une terre qui depuis longtemps déjà, m’appelait…

La Bretagne et plus particulièrement, Brocéliande.

Jardin aux moines

Mon mari ayant changé de travail, il n’a finalement pas pu me suivre, alors j’ai embarqué mes parents dans cette folle aventure, et même si la majorité de ce voyage fut du pur tourisme, il n’empêche que quelques cadeaux subtils ont croisé ma route… Quand je suis rentrée chez moi, quelque chose avait changé. Je crois qu’il y avait un avant, puis un après.

Chêne à Brocéliande

Brocéliande est une terre de légendes. Merlin, le roi Arthur, la fée Viviane et bien d’autres personnages appartiennent, dit-on, à cette forêt.

Je vous avoue que même si je me suis laissée un tantinet bercer par toutes ces jolies histoires, j’ai surtout eu plaisir à explorer les charmes vert tendre et humides des sous-bois, les sites mégalithes vibrant de Sacré, la solitude ressourçante des balades sur les sentiers…

Ce qui m’a le plus marquée, ce sont les arbres… Certains d’entre eux sont célèbres, mais j’ai plutôt ressenti  le besoin de m’attarder sur ceux que je croisais au hasard de mes balades. Majestueux, humbles et si puissants…
Le chêne Guillotin m’a particulièrement impressionnée par sa taille et son épaisseur, un arbre millénaire qui, maintenant, si vieux, m’a semblé, ce jour-là, avoir besoin de plus d’énergie que moi… Son écorce est semblable à la pierre, il a dû en sentir des coeurs battant contre son tronc.

Chêne creux Brocéliande

Lorsqu’on pénètre dans la forêt, c’est un autre monde qui se dévoile. Le silence, à peine déchiré par le pépiement des oiseaux, m’a donnée l’impression d’un refuge… Un cocon de mousse et de lierre étirant ses branches jusqu’au ciel, tandis que l’eau, pleine de vie, murmurait ses doux secrets… Léger bruissement mouillé où parfois, se mêlait le rire de mon enfant, ou bien était-ce celui d’une fée… Qui sait ?

Coeur dans un tronc
Durant cette première partie du voyage, mes parents, ma fille et moi avons parcouru Brocéliande pendant quatre jours. Nous en avons vu la majorité des sites, mais contrairement à ce que d’autres disent, je n’ai pas senti vibrer la terre partout… Pourtant, nous étions à chaque fois seuls, rares furent les fois où nous avons été dérangés.

Ces sites sont vieux de plusieurs milliers d’années, mais ce qui les fait vivre aujourd’hui, ce sont les légendes que les hommes ont voulu leur attribuer.

Il y a une belle énergie dans cette forêt. Je me suis sentie plus d’une fois observée, avec bienveillance, et comme vous le verrez, j’ai reçu de beaux cadeaux… Mais cette vibration intérieure et spirituelle, je ne l’ai pas senti partout, et surtout, je l’ai ressenti aux endroits que je soupçonnais le moins…

Hôtié de Viviane

Ma première bénédiction, je l’ai vécu à l’Hôtié de Viviane…

En m’y rendant, je ne m’attendais à rien, si ce n’est à une jolie balade. J’avais déjà marché quelques kilomètres, nous revenions du Tombeau du Géant où ma fille, émerveillée et un peu terrifiée par toutes les légendes racontées, s’était faite une belle frayeur. Nous rigolions de toutes ces aventures, et puis au détour d’un petit sentier, nous sommes enfin arrivés.

J’ai fait le tour des mégalithes, il s’agissait vraisemblablement d’un coffre funéraire. C’est alors que j’ai senti le besoin d’aller prier à l’intérieur.

Une fois dedans, j’ai demandé à être bénie, j’ai senti une très belle énergie m’envelopper. Ma prière achevée, je suis sortie de la sépulture et à peine avais-je fait trois pas qu’une odeur infecte est montée jusqu’à mes narines. J’ai regardé mon pied gauche : j’avais marché sur une belle crotte de chien… Et j’ai ri ! Parce que j’ai compris que c’était un signe plein d’humour pour me porter chance, me confirmer qu’on m’avait bel et bien bénie.

Comme si cela ne suffisait pas, deux minutes après, au moment où je tournais le dos à l’hôtié pour repartir, devant moi, au milieu du chemin, comme un cadeau déposé là, reposait un coeur en schiste rose, parfaitement formé, comme s’il était taillé.
Je l’ai ramassé, toute émue, et une fois dans la main, j’ai remercié de tout mon Coeur les énergies de ce lieu pour ce merveilleux présent…
Quelques jours plus tard, j’en trouverai un semblable lors d’une balade au Val sans Retour, après avoir demandé un petit souvenir aux êtres de la nature peuplant ce coin féerique de Brocéliande…

Pierres en forme de coeur

Le Val sans Retour ne m’a pas impressionnée par les quelques sites qui le jalonnent, mais par sa beauté naturelle… Par cette eau vive et teintée qui court le long du sentier, par ces rochers mousseux, ces racines qui sillonnent la terre et qui s’ancrent profondément, nous invitant à nous asseoir et à en faire autant…

Val sans retour Brocéliande

Certainement ma balade préférée, même si, en d’autres saisons, notamment l’été, elle doit perdre son charme face à la ruée de touristes…
C’est un coin de nature propice au calme et à la méditation, mais pour pleinement en profiter, mieux vaut y aller le printemps ou en basse-saison, lorsque le lieu est serein, à peine perturbé par quelques promeneurs discrets.

Miroir aux fées

Mais l’intérêt de Brocéliande ne s’arrête pas aux quelques sites qui font sa célébrité… Autour se nichent d’autres trésors que vous découvrirez dans un prochain article… Et où je vous confierai le message canalisé auprès de belles énergies qui ont eu la bonté de me soigner le corps et l’esprit… Un cadeau divin et qui sera aussi déclencheur d’une belle prise de conscience…

Marie Ribeill

En attendant, je vous laisse visionner la première vidéo que j’ai faite durant ce voyage et qui retrace ces quelques jours passés à Borcéliande :


Les autres articles de ce voyage :

Brocéliande – Partie 2
Mont St-Michel et autres détours bretons…

Merci de partager ce texte en mentionnant la source (mon nom et le lien vers cet article)photo-marie-ribeillJe propose des guidances et consultations individuelles. À travers les messages de vos guides, vous trouverez les clés justes et nécessaires pour retrouver clarté, confiance et courage. Un cadeau pour mieux se comprendre, travailler sur Soi et Oser la voie de l’épanouissement…

8 thoughts on “Brocéliande – Partie 1

  1. Oh ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu droit à des balades, dis-donc… Brocéliande, ça a dû te faire tout chose (je dis ça mais vu que j'ai vu ton statut sur FB je connais la réponse, en fait)… Tu vas rire, Brocéliande j'y ai carrément fait un camp scout. Terre de légendes. Et de la "douche au tuyau d'arrosage bien glacé", pour moi… 😀

  2. Bonsoir Marie,
    C'est magnifique ! C'est très gentil de nous faire partager cette forêt avec cette eau qui ruisselle, ces pierres, ces arbres, cette ambiance… Je crois que j'irai un jour y faire un tour !… Merci encore.
    Biche

Laisser un commentaire